L’articulation des temps de vie, gage de réussite de la création d’activité par les femmes

Thématique : Action sociale

Porteur de projet : La Maison de l’Initiative
Territoire concerné : Haute-Garonne et Ariège
Coût de l’opération : n.c.
Année de mise en œuvre : 2007
Pour en savoir plus :
Site Internet
Téléphone : 05 34 63 81 10
E-mail

1. Résumé du projet

Depuis 2007, la plupart des formations pour entrepreneur-es en coopérative d’activités sont mixtes. Un atelier intitulé « Posture de responsabilité d’entreprise » est conduit en non-mixité, en deux temps : 1 avec les femmes, 1 avec les hommes.
Il permet de commencer à déconstruire les stéréotypes sexués, souvent implicites en responsabilité d’entreprise, et de s’approprier des outils simples de gestion des temps de vie. Ce même atelier est effectué dans des stages pour femmes porteuses de projets.

2. Objectifs

Le « life balance » est un enjeu très fort — autant pour les hommes que pour les femmes — de toute création et développement d’entreprise. Partant du constat d’inégalités de répartition des temps de vie entre les deux sexes (cf. statistiques annuelles de l’Insee), des appuis spécifiques, plus approfondis et individualisés qu’un atelier d’une demi journée, sont proposés aux entrepreneur-es. Ces actions peuvent se tenir les années où les financements le permettent, cf. en 2013-2014, les actions menées dans le cadre « Territoire d’Excellence ».

3. Moyens mis en œuvre

-  Ingénierie pédagogique de conception,
-  Animation des ateliers,
-  Actions à modalités variables selon les soutiens financiers.

4. Résultats

Atteinte des objectifs quantitatifs (selon les années à 100% ou 140%) et qualitatifs (l’évaluation du niveau de satisfaction est très positive). A noter : une importante liste d’attente des demandes exprimées pour ce type d’actions.
Évaluation de satisfaction annuelle dans le cadre du contrôle Qualité, la SCOP étant certifiée ISO 9001 depuis plus de 10 ans.

5. Clés de réussite

-  Un minimum d’apport théorique — analyse sociologique — permettant à chacun-e de relativiser sa propre situation,
-  Mise en pratique : simulations, jeux de rôles,
-  L’échange entre entrepreneur-es.

6. Difficultés rencontrées

Manque de pérennité des engagements financiers (Etat, Région, FSE …).
Frustration des participant-es en besoin de plus de temps d’animation et d’accompagnement.

7. Perspectives d’évolution

Le développement du projet est, chaque année, lié aux opportunités financières.

8. Eléments reproductibles ou transférables

Transférable, si d’autres formateurs-trices sont formé-e-s à l’égalité des chances Femmes-Hommes et plus spécifiquement à accompagner l’entrepreneuriat dans une optique d’égalité des chances Femmes-Hommes.
En ce sens, La Maison de l’Initiative propose différents modules aux professionnel-elles.