Intégrer aux programmes scolaires un outil pédagogique sur la réduction et la valorisation des déchets

Thématique : éducation et citoyenneté

Porteur de projet : SYDED du Lot
(Syndicat départemental à vocation environnementale)
Territoire concerné : Lot + 5 communes Aveyronnaises (soit 180 588 habitants, donnée de 2014)
Coût de l’opération : 78600 €
Année de mise en œuvre : 2010
Pour en savoir plus :
Site internet
Téléphone : 05 65 21 54 30
E-mail

1. Résumé du projet

La sensibilisation des scolaires est l’un des axes fort de la politique de communication du SYDED sur la valorisation et la réduction des déchets, déployée sur l’ensemble du territoire départemental. Par ailleurs, l’éducation au développement durable fait partie désormais des programmes pédagogiques.
Aussi, en 2010, le SYDED et l’Inspection académique du Lot ont établi un partenariat basé sur une convention pluriannuelle. Dans ce cadre, des interventions en classe répondant à ces programmes et effectuées par des animateurs du SYDED, sont proposées aux enseignants, sur la base d’un protocole bien défini.
Pour être en adéquation avec les programmes pédagogiques, les outils ont été créés en collaboration avec le conseiller pédagogique Sciences et Technologie et validés par un groupe d’enseignants. Les approches retenues mobilisent diverses disciplines, telles que les sciences, la maîtrise de la langue française, des notions d’histoire, mais aussi des actions de terrain mettant en œuvre une démarche d’investigation (expérimentation, enquête).

La vocation de ces ateliers est d’aiguiser le sens critique et le libre arbitre des enfants face à des problématiques environnementales : choisir sa façon d’agir, en ayant conscience de l’impact de ses propres actes.
Ces ateliers pédagogiques s’adressent aux élèves de CM. Ils se déroulent en deux séances d’une demi-journée et sont complétés par une visite d’un centre de tri, avec une prise en charge intégrale du transport en bus par le SYDED.

2. Objectifs

-  Sensibiliser les citoyens de demain et, indirectement, les parents d’aujourd’hui en leur donnant les clés pour adopter un comportement responsable vis-à-vis des enjeux environnementaux liés à la gestion des déchets ;
-  Inciter les écoles à mettre en place le tri et le compostage, pour mettre en cohérence la théorie avec la pratique.

3. Moyens mis en œuvre

La conception graphique des outils a été réalisée en interne par le Pôle PAO du Service communication.
Chaque élève reçoit un classeur avec des fiches thématiques de travail utilisées avant (travail en amont), pendant et après l’intervention des animateurs (travail en aval).
Le coût d’impression d’un classeur (couverture + 6 intercalaires + 16 fiches recto/verso) est de l’ordre de 5 euros. Le budget annuel est de l’ordre de 6 500 euros HT.
Les frais de transport pour les visites de centres de tri sont de l’ordre de 6 600 euros HT par an.
Une équipe de deux animateurs est affectée à ces animations scolaires. Ils disposent d’un véhicule de service

4. Résultat

Par le biais de ce partenariat, le SYDED fait partie des organismes accrédités pour intervenir dans les écoles du département. En moyenne, 60 classes, soit environ 1 300 élèves, bénéficient de cette opération sur une année scolaire.
Un bilan qualitatif et quantitatif est réalisé à la fin de chaque année scolaire avec un représentant de l’Inspection académique.
Des ajustements sont apportés si nécessaire sur les supports pédagogiques en fonction des éventuelles observations ou suggestions inscrites par les enseignants sur les fiches d’évaluation qui leur sont remises.
Très majoritairement, l’appréciation des enseignants est très positive.
Le nombre de demandes d’inscription exprimés par les enseignants dès le début de l’année scolaire ne diminue pas. Les plannings sont complets très rapidement.

5. Clés de réussite

L’accompagnement du conseiller pédagogique et la validation des outils par des enseignants représentent l’élément essentiel de la réussite de ce partenariat.
La communication qui est lancée au début de chaque année scolaire par le conseiller pédagogique auprès de l’ensemble des enseignants du département pour leur rappeler l’intérêt de faire appel aux ateliers proposés par le SYDED.

6. Difficultés rencontrées

La mise en place des nouveaux rythmes scolaires a nécessité une adaptation du déroulement initial des ateliers à une durée plus réduite de présence en classe, notamment les après-midi.
Peu d’écoles ont prolongé d’elles-mêmes ces ateliers par la mise en place du tri et/ou d’un composteur.

7. Perspectives d’évolution

La convention de partenariat avec l’Inspection nationale a été signée initialement pour 3 ans, avec un renouvellement express tous les 3 ans.
Le projet est pour ainsi dire pérennisé (tant que la demande des enseignants se manifeste).
Une nouvelle animation spécifique sur le compostage est en cours de test. L’objectif est de l’inclure dans la Convention de partenariat, lors du prochain renouvellement qui aura lieu en juin 2016, afin de la proposer à tous les enseignants à la prochaine rentrée scolaire.
Il est également prévu de transposer les supports papier vers du numérique.

8. Éléments reproductibles ou transférables

Reproductible quelle que soit l’échelle d’un territoire qu’il soit petit ou de plus grande dimension comme dans le cas du Lot, en adaptant les moyens humains en conséquence.