Expérimentation d’un équipement de tri des petits aluminium et aciers à Catus

Thématique : Gestion de l’eau et des déchets

Porteur de projet : SYDED du Lot
(Syndicat départemental à vocation environnementale)
Territoire concerné : Lot + 5 communes Aveyronnaises
(soit 180 588 habitants, donnée de 2014)
Coût de l’opération : 82000 €
Année de mise en œuvre : 2010
Pour en savoir plus :
Site internet
Téléphone : 05 65 21 54 30
E-mail

1. Résumé du projet

Une enquête nationale, menée à l’initiative de Nespresso a révélé qu’une quantité non négligeable d’aluminium se retrouve en refus de centre de tri en raison de sa petite dimension (papier d’emballage de fromage, capsules, bouchons…).
Ainsi, en partenariat avec le CELAA (club de l’emballage léger en aluminium et acier) et FAR (France Aluminium Recyclage), le SYDED a souhaité réaliser une campagne d’expérimentation afin de valider la faisabilité de la récupération de « fines » aluminium.
Cette opération permet de récupérer et valoriser des quantités supplémentaires d’aluminium et d’acier qui échappent ainsi au refus (économie sur l’enfouissement).
Ces essais ont été réalisés sur le site de Catus grâce à une unité de courant de Foucault, installée depuis novembre 2010.
Les habitants du Lot concernés par le secteur de l’expérimentation, soit près de 88000 habitants, ont reçu la consigne de mettre les petits éléments métalliques dans les bacs de recyclables via des prospectus, appels téléphoniques, etc.

2. Objectifs

La mise en place d’un équipement de tri des petits aluminium et acier sur le centre de tri de Catus permet de récupérer et valoriser des quantités supplémentaires d’aluminium et d’acier qui échappent ainsi au refus (économie sur l’enfouissement).

4. Clés de réussite

-   Communication aux usagers ;
-  Mise en place des moyens techniques.

5. Difficultés rencontrées

Quelques difficultés techniques de réglages de l’équipement au démarrage de l’expérimentation.

6. Résultats obtenus

Cette expérimentation permet d’augmenter de près de 5 % les quantités d’acier et de doubler les quantités d’aluminium récupérées sur le centre de tri de Catus.
Les principaux produits récupérés avec la machine sont les capsules Nespresso, les produits aluminisés et les feuilles d’aluminium froissées.

7. Perspectives d’évolution

Il est envisagé de déployer ce procédé sur les autres sites du Syded (Figeac et Saint-Jean-Lagineste) afin d’étendre la consigne de tri des petits aluminiums et aciers à l’ensemble du département.