Amélioration des produits agricoles et agroalimentaires au Vietnam - filière arboricole

Thématique : Solidarité internationale

Porteur de projet : ASODIA
Territoire concerné  : District de Moc Chau, Province de Son La Vietnam
Coût de l’opération : 1 310 000 €
Année de mise en œuvre  : 2005
Pour en savoir plus  :
Site internet
Téléphone : 05 61 75 12 29
Email

1. Résumé du projet

Le projet d’« amélioration des produits agricoles et agroalimentaires au Vietnam dans des procédures de qualité, au sein de filières organisées » a débuté dès 2005 à Moc Chau dans le cadre de l’accord de Coopération Décentralisée, signé en 2005, entre la Région Midi-Pyrénées et la Province de Son La.

Ce n’est qu’à partir de 2008 que l’ASODIA a commencé à accompagner, dans le cadre de la coopération décentralisée de la Région Midi-Pyrénées, la filière arboricole dans le District de Moc Chau, Province de Son La, à 200 km à l’ouest d’Hanoi.
Ce projet conduit avec le monde agricole du district de Moc Chau, dans la Province de Son La, démontre en effet que la méthode de développement proposée par l’ASODIA qui consiste à travailler d’homologue à homologue dans une perspective de responsabilisation des professionnels et de structuration des filières agricoles peut susciter ou accompagner un développement agricole et agroalimentaire favorable aux exploitations rurales du Sud.
Le développement économique durable des pays du Sud nécessite un soutien à l’agriculture familiale, par la démonstration, la formation et l’investissement, y compris dans les filières de transformation. Notre projet à Moc Chau a visé cet objectif qui reste d’une grande modernité.

Un contexte propice à la culture de la prune mais une faible valorisation :
Le Plateau de Moc Chau est favorable à la culture de pruniers, 4 000 hectares d’arbres fruitiers dont 1 800 hectares de vergers de pruniers vieillissants pour une production annuelle entre 20 et 40 milles tonnes par an. Cette culture se caractérise par une période de récolte très courte, de petits fruits, et des techniques de conservation post récolte inadaptées. Les centaines d’arboriculteurs issus de différentes ethnies (H’mong, Dao, Thaï, Muong…) sont sans connaissances de cette culture et sans formation spécifique.
En effet, la culture du prunier aurait été introduite en 1979 par le gouvernement pour endiguer la culture de l’opium. A l’origine, il y avait très peu de débouchés pour les fruits frais qui étaient vendus en gros sur les marchés locaux ou envoyés en Chine et il n’existait pas de transformation de produit fruitier à plus haute valeur ajoutée. L’ASODIA a donc naturellement décidé de travailler sur deux niveaux essentiels de la filière : la production avec les arboriculteurs et la transformation avec la Coopérative du 19 Mai.

2. Objectifs

La finalité générale du projet est la lutte contre la pauvreté en milieu rural par l’amélioration du revenu paysan généré par les produits agricoles et agroalimentaires.

Les principaux objectifs recherchés sont :
-  la structuration ou le renforcement des filières et de leurs organisations professionnelles ;
-  la mise en œuvre de financements pour des investissements individuels et collectifs des agriculteurs ;
-  l’amélioration des itinéraires techniques permettant de sécuriser et développer la production et de maîtriser la qualité des produits agricoles ;
-  la négociation d’accords contractuels de filières permettant d’augmenter la valeur ajoutée des produits ;
-  la mise au point de procédures et cahiers des charges susceptibles de garantir la qualité des produits.

3. Moyens mis en œuvre

Pour conduire ses programmes au Vietnam, l’Asodia s’est appuyée :
-  en France, sur une équipe permanente chargée du suivi et de la gestion des actions, des équipes de terrain et des conventions de partenariat, et sur la mobilisation des savoir-faire et des expertises des organisations agricoles et des entreprises agro-alimentaires de Midi- Pyrénées.
-  au Vietnam, sur un Chef de Projet, des techniciens locaux recrutés par l’Asodia, des interprètes ainsi que sur l’apport de nombreux partenaires vietnamiens (Services Agricoles du Comité Populaire de la Province de Son La, Institut de la Protection des Plantes de Hanoï, Université de Son la, ASVELIS...).

Il s’agit d’un programme triennal avec financement de la Région Midi-Pyrénées, du Ministère français des Affaires Étrangères et Européennes, du FREDIC et des partenaires Vietnamiens.

4. Résultats

1. Une organisation des producteurs de prunes mise en place :
15 groupes de 10 arboriculteurs suivis et formés par les techniciens de l’ASODIA, un expert français en arboriculture, deux entomologistes de l’Institut de Protection des Plantes de Hanoi.
Deux leaders par groupe d’arboriculteurs jouent un rôle de relais auprès des autres producteurs pour une facilitation de la communication avec l’équipe de l’ASODIA et une optimisation du transfert de connaissances et compétences.

2. Des formations organisées entre janvier 2009 et juillet 2012 sur des thématiques adaptées aux besoins des arboriculteurs
-  taille des pruniers ;
-  régénération des vergers et greffage ;
-  fertilisation ;
-  lutte phytosanitaire.
95 arboriculteurs et techniciens, en moyenne, bénéficiaires de chacune de ces formations

3. De nombreuses expertises réalisées à Moc Chau par des professionnels de la Région Midi-Pyrénées de juin 2008 à juin 2012
-  pour la formation des arboriculteurs à la taille des pruniers ;
-  pour l’installation du 1er alambic de la Coopérative du 19 Mai et l’apprentissage des techniques de distillation ;
-  pour la construction, l’installation et la formation à l’utilisation du 2e alambic de la Coopérative du 19 Mai ;
-  pour plusieurs formations à la taille des pruniers et à la régénération des vergers de Moc Chau.

4. Création d’outils d’apprentissage et de communication nécessaires à la production arboricole et mis à disposition des arboriculteurs de Moc Chau
-  3 fiches techniques : taille, lutte phyto, organisation des producteurs ;
-  1 fiche d’aide à la reconnaissance des maladies et ravageurs ;
-  1 guide d’aide à la décision du choix des pesticides et fongicides ;
-  1 film issu des formations à la taille produit en 30 exemplaires ;
-  1 film retraçant l’ensemble des itinéraires techniques préconisés par l’ASODIA distribué à 150 arboriculteurs et techniciens ;
-  de nombreux documentaires réalisés et diffusés par la télévision vietnamienne.

5. Des fiches techniques
-  expérimentations de taille d’hiver ;
-  expérimentations de taille en vert ;
-  expérimentations d’éclaircissage ;
-  expérimentations de techniques de lutte phytosanitaire ;
-  introduction de 4 nouvelles variétés de pruniers.

Des résultats encourageants observés auprès des arboriculteurs
-  48 % des arbres sont taillés dans les vergers des arboriculteurs membres des groupes.
-  augmentation de 5,5 % de leurs rendements entre 2008 et 2011.
-  augmentation de 103 % de leurs revenus entre 2008 et 2011.

La Coopérative du 19 Mai : des activités en constante amélioration
-  70 000 litres d’alcool de prunes produits en 2012 (contre 10 000 l en 2008) ;
-  101 800 litres d’alcool de maïs produits en 2012 (contre 24 000 l en 2008) ;
-  4500 kg de fruits séchés produits en 2012 ;
-  100 T de prunes traités en 2012 (contre 82 T en 2008) ;
-  Nombreux points de vente de la Coopérative dans 4 Provinces différentes et à Hanoi ;
-  3 emplois créés par la Coopérative du 19 Mai entre 2009 et 2012 ;
-  105 nouveaux contrats créés avec des arboriculteurs entre 2009 et 2012.

Une production propre et éco-responsable
-  utilisation des déchets du maïs pour le chauffage des alambics ;
-  utilisation des déchets des distillations pour l’alimentation de 90 porcs ;
-  utilisation des déchets de la porcherie pour l’alimentation de 5 biodigesteurs ;
-  utilisation du biogaz pour l’alimentation des séchoirs et de l’atelier confiture ;
-  utilisation des déchets des biodigesteurs et de la porcherie pour la fertilisation des cultures maraîchères.

Prêts FREDIC : Réalisation de 3 prêts pour un montant total de 114600€ (Prêts sur 5 ans à 6%).

5. Clés de la réussite

-  Relations entre partenaires institutionnels, acteurs techniques et bénéficiaires ;
-  Moc Chau est une zone privilégiée de production de fruits grâce à son climat tempéré qui a favorisé la possibilité de bénéficier des compétences d’experts de Midi-Pyrénées ;
-  La méthode d’intervention à travers la formation et les prêts est adaptée au contexte puisque les principaux obstacles au développement de l’activité arboricole relevaient du manque de techniques et de capital ;
-  L’envoi sur place d’experts formateurs et l’organisation de formations théoriques complétées par des démonstrations pratiques a permis d’atteindre les objectifs visés.

6. Difficultés rencontrées

-  Certaines lourdeurs administratives
-  Des incompréhensions sur les objectifs attendus (problèmes souvent liés à des difficultés d’interprétation, de vocabulaire...)

7. Perspectives d’évolution du projet

-  Fin du programme : 30 novembre 2013
-  Une année entière a été consacrée à la pérennisation des activités (formation et accompagnement des acteurs et bénéficiaires locaux). Le transfert des connaissances a été efficace.
-  Jusqu’à fin 2016, l’ASODIA joue un rôle de relais entre les arboriculteurs et les entreprises de la Région Midi-Pyrénées qui sont mobilisées sur ce projet, et assure le suivi des remboursements des prêts FREDIC.

8. Éléments reproductibles ou transférables

L’expérience de ce projet pilote pourrait être dupliquée dans d’autres zones de la province ou d’autres provinces du pays. Cela suppose notamment l’engagement des autorités locales et une large communication sur le projet d’« amélioration des produits agricoles et agroalimentaires au Vietnam dans des procédures de qualité, au sein de filières organisées » afin, d’une part, de renforcer la visibilité des produits transformés et, d’autre part, de faire de cette initiative, un modèle de développement rural au niveau local.