Aménagement & urbanisme

3e journée d’échanges aménagement-climat

« Formes urbaines et climat »
Comment transformer des injonctions à la densité et la mixité en des formes urbaines désirables, permettant de concilier préoccupations climatiques et qualité de vie ?

Journée organisée par la DREAL Midi-Pyrénées et l’Université Toulouse-Jean Jaurès (laboratoire LISST-CIEU) le vendredi 23 janvier 2015, Salle du Sénéchal à Toulouse.


Les formes urbaines sont innombrables, tant d’un point de vue spatial que physique, caractérisées par une diversité de taille, densité, compacité, organisation, nature (espaces urbains ou rurbains), mais aussi échelle.

L’approche historique et géographique des liens entre formes urbaines et climat, tout comme les apports de la recherche sur la modélisation urbaine, démontrent des interactions en matière :
• d’adaptation face au climat (températures, dynamique des vents, place de l’eau...)
• d’atténuation : les corrélations statistiques entre densité, courtes distances, mixité fonctionnelle et émissions de GES sont notamment à l’origine d’injonctions du Grenelle sur l’aménagement.

Pour y répondre, les modèles de ville durable, efficaces d’un point de vue énergétique, ne manquent pas : ville décroissante, ville post-carbone, smart-city, greencity, ville créative, ville résiliente, etc. Chacune active différents leviers en termes de planification, conception et réalisation, en tenant compte des effets de l’exposition, du rôle de l’eau et de la végétation, mais surtout en limitant les déplacements induits et en recherchant une sobriété de fonctionnement.

Ces modèles doivent toutefois être confrontés aux réalités des dynamiques urbaines locales et des modes de vie. Une approche sociologique est dès lors nécessaire pour surmonter d’éventuelles limites en terme d’acceptabilité sociale.